0
Non classé

ENSEMBLE EN AVRIL

14 novembre 2020

30, c’est le nombre de jours passés ensemble. 30 jours pour faire et défaire, voir et revoir, (s’)apprendre, cultiver un peu de bonheur créatif et narratif sous son nez. Ca paraît beaucoup comme ça mais tout est passé si vite, un peu comme tout ce qu’on vit, à 100 à l’heure. Je ne sais pas vous mais pour moi ces quelques jours ont été salvateurs en cette période polissonne, j’ai continué à voir le beau, l’unique, le vrai, l’authentique dans ce que je ne prenais plus la peine de regarder. La faute à la routine, à la vie, à cette course folle qui m’épuise. J’ai pris la mesure du temps qui passe en pleine face, j’ai appris que rien n’attendait, que le beau était partout à qui veut bien le voir, qu’il me suffisait de saisir et de m’arrêter si j’en avais envie. J’ai compris que mon coeur s’emballait un peu trop souvent et que mes yeux s’embuaient un peut trop vite. Je me suis fait une raison, il est peut-être temps d’accepter ces particularités sensorielles qui sont et font ce que je suis. J’ai apprécié la diversité et la créativité de tout un chacun, le pouvoir des mots, voilà ce dont il s’agit. La force des mots est décuplée lorsqu’elle est couplée à une image, chaque jour ils ont fait ce qu’il fallait, nous procurer leur flot de bienveillance et quelques poussières de joie. On s’est bâtis un truc ENSEMBLE, avec ce.ux qu’on avait, on s’est crées de (nouveaux) jours heureux et de beaux souvenirs impérissables dans un équilibre instable. Alors MERCI, pas besoin de poudre de perlimpinpin pour comprendre que la vie c’est ça, être ENSEMBLE, c’est tout.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.