2 In Thaïlande

Thaï Thaï to Bangkok – partie 1

 

On the road : BANGKOK

Punaise j’ai bien cru que ce (fantastique) voyage n’aurait jamais eu lieu ! Ouai, ouai, je m’explique; figurez-vous qu’il a été repoussé un certain nombre de fois -incalculables- pour de –monstrueuses– raisons (boulot-famille-études notamment), injuste hein !

Bref, fin mars (2013), valise ready-to-go (presque vide), vol AF, youpla hop (en première s’il-vous-plait), show must go on  ! Inutile de vous faire part du confort et des petits soins dont j’ai pu bénéficier tout au long de ce vol d’environ 10h30, mes grandes jambes étaient ravies !

BKK1

Arrivée à Bangkok (BKK pour les intimes !), la tête qui gravite déjà un peu partout, des gens super-méga-trop souriants –ça change– récup’ de la valosh et let’s go to the bus (bus Hello Kitty bonjour !). Une chaleur –digne d’un bon four Electrolux– bottes aux pieds (bé ouai en France il faisait quand même 3°), taux d’humidité à 86%,c’est le début du dépaysement, bonjour !

BKK2

Après 30-40 minutes de bus, nous voilà arrivées à destination de notre chouette hôtel PULLMAN, une vue trop wahou, un petit déj continental trop yummi, petite douche, tenue de combat, spartiates aux pieds, mon mignon autour du cou et direction le centre.

La journée des sourires comme j’aime me le rappeler, je crois n’avoir jamais autant vu de sourires (en 27 ans!), de compliments (en 27 ans!), c’est indéniablement une autre autre culture et mentalité que la nôtre. C’est beau ! J’admire ! Déjà très tôt le matin les rues sont bondées, la chaleur est omniprésente, les petits commerces itinérants sont déjà en plein rush, des centres de massages présents tous les 200m, colliers de fleurs à tous les coins de rues en guise d’offrandes pour les prières quotidiennes, mes yeux sont (effectivement) partout. Et j’adore ça.

BKK3

J’aime –particulièrement– me promener sans savoir réellement où je vais, ça ne laisse certes pas de répit à mes petits pieds mais ça me permets de voir autre chose que ce que propose tous les guides, j’aime me perdre, communiquer avec les locaux, voir ailleurs, faire différemment et faire –très souvent– de formidables rencontres.

Pas une minute à perdre, en route pour prendre un autre moyen de transport, la navette CHAO PHRAYA EXPRESS RIVER TAXI qui est à lui seul un système de bâteaux-bus sur le fleuve Chao Phraya, l’idéal pour découvrir la ville et son côté fluvial. Serrées certes comme des sardines –ouai tout le monde prends ce moyen de locomotion qui vous dépose à l’ensemble des attractions touristiques– peu de chance d’être assise mais l’ambiance est assez sympa. Vous achetez vos billets une fois que vous êtes monté, n’ayez crainte malgré la foule ils arrivent à vous reconnaître -ils sont trop balézes quand même– il faut compter environ 15 bahts. A noter que si vous souhaitez un pass pour aller visiter tous les temples il vous suffit d’aller vous en procurer un au terminus du métro Sapan Taksin, attention seulement actif de 9h à 14h.

IMG_0918 copie_1 IMG_0921 copie_1 IMG_0922 copie_1 IMG_0924 copie_1 IMG_0926 copie_1 IMG_0927 copie_1 IMG_0928 copie_1

C’est parti pour enchainer les visites des temples, n’oubliez surtout pas de prendre une étole ou un gilet afin de couvrir les épaules sous peine de ne pouvoir y entrer, ça serait vraiment naze de râter ça. Je pense qu’il est effectivement préférable d’arriver tôt sur les lieux pour éviter la foule que nous avons eu, tant pis on est des guerrières. Visites donc de WAT PHRA KAEW, du GRAND PALAIS et WAT PHO (visite 100 bahts + 1 bouteille d’eau). Mettez-vous en plein les mirettes, c’est trop WOW-DERFUL ! Ouai, jure, ça brille de partout, c’est propre –et en travaux– t’as envie de poser tes mains un peu partout comme un gosse de 5 ans, tu te ballades puis tu te perds aussi ! Mais c’est cool de se perdre ! Gros coup de coeur pour WAT PHO -ou le bouddha couché si tu préfères-, le plus grand de Thaïlande recouvert d’une feuille d’or –46 m de longueur et 15 m de hauteur quand même-, extraordinaire, majestueux –bon lui t’as pas le droit de le toucher, limite on te coupe la main et ils auraient raison!– des coins partout et des pieds énormes ornés de nacre –j’adooore les pieds si tu n’avais pas encore capté-. Ce serait apparemment le plus vieux temple de Bangkok, on ne peine pas à y croire. Ah et j’allais oublier vous pouvez également vous y faire masser, je n’imagine pas l’attente vu le nombre de visiteurs par jours, et j’ai cru comprendre qu’on pouvait également prendre des cours de massage traditionnel thaï -c’est mon mec qui serait content.

IMG_0935 copie_1 IMG_0936 copie_1 IMG_0937 copie_1 IMG_0938 copie_1 IMG_0939 copie_1 IMG_0941 copie_1 IMG_0942 copie_1 IMG_0944 copie_1 IMG_0945 copie_1 IMG_0946 copie_1 IMG_0949 copie_1 IMG_0953 copie_1 IMG_0954 copie_1 IMG_0957 copie_1 IMG_0960 copie_1 IMG_0963 copie_1 IMG_0965 copie_1 IMG_0969 copie_1 IMG_0977 copie_1 IMG_0978 copie_1 IMG_0987 copie_1

 

En route pour de nouvelles aventures et pas des moindres, la pause déj ! Chicken satay –miam miam-, brochette d’ananas –miam miam-, et un petit Do Mac, un petit rituel, à chaque destination son petit MacDo, rien d’exceptionnel me direz-vous surtout que là pour le coup juste un coke et une frite ! Pas envie, trop chaud, soif surtout !

IMG_0931 copie_1 IMG_0932 copie_1 IMG_0933 copie_1 IMG_0934 copie_1 IMG_1000 copie_1

Après en avoir pris plein la vue et rempli mon estomac sur pattes, on file car on a rencard avec Monsieur Daeng pour une visite des KLONGS, petite balade sur une embarcation à fond plat sur laquelle 15 personnes peuvent embarquer. Eh bien nous on était que toutes les 2, ma soeur et moi, comme des reines ! Monsieur Daeng, si vous l’avez déjà rencontré c’est un petit rayon de soleil, grand sourire, bonne humeur, serviable, belle culture, un petit anglais compréhensible, une balade super chouette ! On a même eu le droit de conduire, classe ! A 2 c’était effectivement super sympa, j’imagine qu’à 15 c’est tout de suite plus collé/serré –y’en a qui aiment- mais l’ambiance apéro ça doit donner ! 2h de balade, du local, des enfants qui s’éclatent dans l’eau –pas très claire– des marchands ambulants, des bébêtes qui font peur –ah non ça c’était un chien c’est vrai! Non il y avait aussi des Varans brrr-, les habitations sur pilotis, le calme et pourtant toujours au coeur de la ville !

IMG_1013 copie_1 IMG_1014 copie_1 IMG_1039 copie_1 IMG_1042 copie_1 IMG_1044 copie_1 IMG_1048 copie_1 IMG_1055 copie_1 IMG_1055 copieLOGO_1 IMG_1059 copie_1 IMG_1063 copie_1 IMG_1064 copie_1 IMG_1065 copie_1 IMG_1066 copie_1 IMG_1067 copie_1 IMG_1068 copie_1 IMG_1070 copie_1 IMG_1072 copie_1 IMG_1073 copie_1_1 IMG_1073 copie_2 IMG_1075 copie_1_1 IMG_1077 copie_1 IMG_1080 copie_1 IMG_1081 copie_1 IMG_1082 copie_1 IMG_1084 copie_1 IMG_1085 copie_1 IMG_1087 copie_1 IMG_1088 copie_1 IMG_1090 copie_1 IMG_1098 copie_1 IMG_1099 copie_1 IMG_1102 copie_1 IMG_1103 copie_1 IMG_1105 copie_1_1 IMG_1107 copie_1 IMG_1108 copie_1 IMG_1109 copie_1 IMG_1110 copie_1 IMG_1111 copie_1 IMG_1112 copie_1 IMG_1113 copie_1 IMG_1115 copie_1 IMG_1116 copie_1

Allez je vous laisse rêver et peut-être vous donner l’envie d’en savoir encore un peu plus. Ca c’était la1 ère partie, la 2ème arrive prochainement -tu t’en fous si t’as juste regardé les images.

Toutes les photos de cet article ont été prises avec un Canon 5D mark II et un objectif Canon 50mm série L 1.4 + iphone 5

Photos : Moi – Tous droits réservés Noëmie Guizard – Hello ma biche

 

 

2 Comments

  • Reply
    Alison
    8 septembre 2015 at 17 h 43 min

    Non, moi je ne m’en fou pas j’attends la seconde partie 🙂 Que de bons souvenirs. Tiens, j’ai une envie soudaine d’y retourner…

  • Reply
    buard
    15 décembre 2015 at 14 h 52 min

    merci pour ce voyage! comment joindre M Daeng STP? merci

  • Leave a Reply